14 Days In The Hole

Puissant, pesant et électrisant !

L’équipe de BluesQuébec fut privilégiée de partager quelques heures dans l’intimité de Dwane Dixon et pouvoir échanger sur ces deux minis albums  »14 Days in the Hole » vol 1 et 2. qui furent composés en entièreté durant la pandémie printanière de 2020.

Pour un artiste, l’élan de création n’est jamais garanti, mais celui de Dwane a été très prolifique ! De son Pink Room Studio, pour parler des premiers 14 jours de confinement inquiétants et incertains, est né  »14 Days in the Hole » , je vous le dit tout de suite, ça déménage sur un moyen temps ! Pour vous dire la vérité, il nous livre une bombe ! J’ai eu le même sentiment euphorisant qu’à la première écoute de ‘‘ Master of Puppets » de Métallica. C’est puissant ! Pesant ! Et électrisant ! Signant toutes les parties instrumentales que ce soit la batterie, basse, claviers, guitare et bien sure le chant, ça nous donne des trames sonores solides et des attaques de guitare audacieuses.

Des entraînantes comme  » On Coming Train » avec une réverbération de batterie à la Dixon.  »Call Me Crazy », un refrain vers d’oreille agrémenté de riffs de guitare comme on les aime. Idem pour  »Come On Home », sa prestation est énergique et enlevante. Revivons nos souvenirs d’enfance heureuse… Assis sur la banquette arrière à se branler la patte et chanter à tue-tête notre chanson favorite qui passe à la radio,  »Soul Song » vous raconte ce doux souvenir. C’est planant… Parlons de  »Four Walls », lorsqu’une toune commence tout en douceur avec un solo de guitare, et que tous tes sens sont en émois. Ça annonce bien pour le reste…Écrite en pensée pour nos aînés, une triste déclaration, poignante et bouleversante. Les trois solos de guitare saisissants qui nous shakent le dedans, font jaillir des émotions tangibles face à ce qu’ils vivent. C’est l’UNE des plus intenses de cette compilation.  »A Millions Miles To Go » … Décidément Dwane sait faire dans le solo sensuel, tout pour accompagner ses paroles attendrissantes. Huit chansons en huit semaines en plus d’un collectif musical sur  »Everyday People » avec quarante-huit amis et musiciens. Productif vous dites ?

Natif de Montréal, saviez-vous que ce musicien virtuose est un diplômé universitaire en musique classique ? Et qu’il reçu son premier instrument, la batterie à neuf ans et sa première guitare à l’âge de onze ans ? De son premier band de Classic Rock à 13 ans, des tournées Canadiennes et Américaines durant les années 97 à 2012, un band rock du nom de  » Top Johnny !  » ainsi que  »Texarillo’s son band country. Il a le temps de faire partie du projet musical  » Elton Songs » sans compter sa propre carrière Blues et ses albums. En parallèle aussi avec ses présences depuis plusieurs années sur les scènes, en salle et dans les festivals de Blues partout au Québec. Un athlète musical, qui sait faire briller la musique sous toutes ses facettes.

Dwane Dixon est génial, il a tout donné dans ces minis albums, des jeux de guitares exaltants, une belle voix versatile, des rythmes accrocheurs et sans oublier des paroles actuelles et captivantes. N’ayant pas le plaisir de le voir se produire sur scène cet été, covid oblige… Procurez-vous  »14 Days in the Hole » en suivant le lien ci-joint au bas de l’article. Le concept de l’album se veut numérique… Comme la pandémie n’accepte plus d’échange physique, alors c’est seulement sur le net que vous pourrez y avoir accès.

Depuis sa cour, ce fut plaisant d’échanger, partager des instants magiques avec lui. Il nous a joué à l’improviste quelques chansons pour notre plaisir. J’aime le voir performer, il maîtrise sa guitare de main de maître, avec des harmoniques impeccables, il nous démontre à quel point il est doté d’une agilité et que son potentiel est à l’infini.

Ce que l’on aura appris durant cette pandémie, Dwane Dixon l’a écrit à travers  »14 Days in the Hole ». Se questionner sur la vie et ce que l’on vit… Avoir du temps pour soi et le partager avec ceux qu’on aime. À se repasser de doux souvenirs, parce que les pensées positives nous nourrissent. L’humain redeviendra humain…

Il est humble, allumé, brillant, surtout compétent dans tout ce qu’il entreprend. Des artistes exceptionnels nous en avons ici au Québec, à nous de vous les faire découvrir et de se les partager. Allez surfer sur sa page Youtube pour le voir se livrer à vous, vous en serez séduit à coup sur !

Je me répète, je l’ai déjà écrit dans un autre média …C’est un bonheur de constater que la musique au Québec est en mouvement et bien vivante… Et je peux vous affirmer que Dwane Dixon en fait partie ! On aura sûrement le plaisir de le revoir sur scène bientôt du moins je l’espère, car il le chante lui même…Don’t worry about me…

I’M GONNA LIVE FOREVER !

Nathalie Leblond BluesQuebec.com

https://dwanedixon.com/music

https://www.youtube.com/results?search_query=dwane+dixon

2 Comments:

  1. Wow! Nathalie merci! C’est un grand honneur! Salut les amis! Voici un article sur mes 2 mini album 14 Days in the Hole Vol 1&2. Merci a Blues Quebec et merci surtout a Nathalie Leblond pour les bon mots et Jean-François Desputeaux pour les belles photos! Quel honneur!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *