Sue Foley, Pinky’s Blues

Sue Foley / Pinky’s Blues / 21 octobre 2021

Pinky’s Blues/Two Bit Texas Town/Dallas Man/Southern Men/Say It’s Not So/Hurricane Girl/Stop These Teardrops/Boogie Real Low/Think It Over/Okie Dokie Stomp/Someday/ When the Cat’s Gone the Mice Play.

Guitariste, chanteuse, compositrice blues canadienne née le 29 mars 1968 à Ottawa, Sue Foley a débuté sa carrière en chantant avec son père qui avait à l’époque un groupe de musique celtique. C’est à l’âge de 13 ans qu’elle reçoit sa première guitare et c’est à 15 ans qu’elle perfectionne sa technique avec nul autre que Tony D. (Tony Diteodoro) de Monkey Junk. En 1992 elle enregistre son premier album (Young Girl Blues) puis déménage à Austin, Texas, où elle y enregistrera trois autres albums (94-Without A Warning, 95-Big City Blues, 96-Walk in the Sun). Durant cette période Sue fera les premières parties de grands artistes tels que Buddy Guy, Tom Petty, George Thorogood, Joe Cocker et Coco Montoya.

Pinky’s Blues est son 14ième album studio sur lequel on retrouve ses compositions ainsi que des reprises de Willie Dixon, Lavelle White et Clarence ‘’Gathemouth’’ Brown. Toujours avec sa guitare fétiche, une Fender Telecaster Pink Paisley, Sue Foley surnommée la Ice Queen nous transporte dans son univers musical empreint d’Electric Blues, de Texas Blues et de Blues Rock; du blues énergique qui groove en masse quoi! Sue joue aussi bien avec ses doigts qu’avec un médiator et les sonorités qui en ressortent sont douces et limpides ou grinçantes et intenses.  Sur cet album, elle incarne plus que jamais le Blues au féminin. Elle a acquis depuis plus de 20 ans une reconnaissance non seulement au Canada mais aussi aux États-Unis. «Le Blues est une célébration des émotions humaines» et elle puise son inspiration aux sources immortelles du Blues; amour perdu, tristesse, pardon et reconnaissance. Cet opus est excellent et très bien enregistré, on y entend tous les instruments clairement, les rifts de guitare sont punchés et mélodiques à la fois. C’est un album qui s’écoute facilement en boucle et parmi tous les excellents titres mon coup de cœur va pour la pièce titre, Pinky’s Blues.


Jean-François Desputeaux

BluesQuebec

Jean-François Desputeaux

BluesQuebec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.