Un happening savoureux et rafraîchissant

Natif de Perth-Andover au Nouveau-Brunswick, Matt Andersen n’est pas à sa première visite en sol québécois, il est venu à maintes reprises à Québec. Moi je suis tombée des nues et en amour avec sa musique et son talent lors d’une soirée musicale en 2012 à l’ancienne Casbah. Quand j’ai aperçu ce robuste gaillard monter les planches seul avec sa guitare, ses cordes de rechanges et le micro à 2 pieds de sa chaise, je me suis dit …Oh my.. my… Et là, j’ai tout de suite su qu’il sortirait de ce corps quelque chose d’assez solide !!! 

Dès son arrivée sur la scène de l’Impérial Bell, les applaudissements fusent de toute part. La salle était bondée de gens enthousiasmes, ils sont en feu et lui aussi. Matt Andersen sait s’y faire pour charmer son publique. Un timbre de voix riche et puissant. Des riffs audacieux, de belles harmoniques avec du caractère. Et lorsqu’il caresse les cordes de sa guitare, les notes sortantes sont parfois vigoureuses, entraînantes et même agressives à en faire sauter quelques cordes de son instrument. De manière désinvolte, ses mélodies peuvent être à la fois douces, enivrantes, que dégourdies et enlevantes.  Ce qui met tous nos sens en émoi… 

Il est venu nous présenter son dernier album House To House et quelques autres pièces de son univers émotionnel et sensitif… De la douceur dans See the through, Other Side Of Goodbye, So Gone Now et la magnifique chanson People Get Ready où Matt nous demande de l’accompagner pour les refrains. L’auditoire répond positivement et on chante en douceur, sur la bonne note les hooouu, hoooouuu…. houuuu, houuuu… Hoo, ah…et On Board, Get On Board… Quelle belle complicité entre Matt et nous, c’est fabuleux. Les spectateurs lui offrent un délire d’applaudissements et une ovation bien méritée à l’écoute de I Play The Fool For You. Et la chanson Devil’s Bride assez costaude et énergique nous attendait au détour… car il excelle aussi bien dans la douceur extrême que dans les jeux de guitare audacieux.  

 Quand on est retenu pour faire les premières parties des plus grands comme Buddy Guy, Greg Allman, Tedeschi Trucks Band, Bo Diddley, Steve Hill et j’en passe… Et récipiendaire de nombreux et prestigieux honneurs. Tel que des prix et nominations au Maple Blues Awards, Junos, European Blues Awards de même que de rafler la première place à l’International Blues Challenge à Memphis. Là, on parle d’un artiste accompli et talentueux.  

Dave Sampson

Il revient en rappel pour 2 chansons, dont Angel from Montgomery avec celui qui a ouvert cette magnifique soirée Dave Sampson de la Nouvelle-Écosse. Vocal, guitare acoustique dans sa plus simple expression. Avec beaucoup d’entrain et de bonne humeur, Dave nous livre en quelques chansons son répertoire amusant. Il sera à surveiller lors de ses prochaines visites au Québec. 

Cette sortie musicale du mercredi 30 mars 2022 était attendue de tous, après ces mois de restrictions nous étions tous dus pour s’évader l’esprit et de se gaver de belles vibrations musicales. Et ce soir c’est en plein ce que nous avons fait. Se laisser bercer, s’enivrer et partager l’amour de la musique tous ensemble. Sincère merci pour cette prestation lumineuse et ce bel échange d’énergie musicale. Ta musique, ton talent, ta voix et ton aisance sont remarquables. Ce fut un happening savoureux et rafraîchissant toute en ton honneur Matt Andersen ! À bientôt… 💕 

Nathalie Leblond BluesQuebec.com 

Crédit Photo Jean-François Desputeaux BluesQuebec.com

https://www.facebook.com/mattandersenofficial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.